Carte blanche au
Festival international du Court-métrage de Clermont-Ferrand

à
Ajouter au calendrier 2017-11-05 14:00:00 2017-11-05 23:59:00 Carte blanche au
Festival international du Court-métrage de Clermont-Ferrand
à 14h - Le plus ancien festival de court-métrage offre un programme spécial qui inclue aussi le film lauréat de la Compétition EXPÉRIENCE d’Un Festival c’est trop court. Possibilité de participer ensuite à un atelier d'expérimentation de la table Mash-up. Le MAMAC, Place Yves Klein, 06000 Nice, France UTC
Le MAMAC
Pour sa première édition MOVIMENTA invite le Festival de Clermont Ferrand qui fêtera son 40ème Anniversaire en 2018. Né de la passion de quelques étudiants pour le cinéma, le festival est aujourd’hui l’un des plus importants d’Europe. Depuis 1981, Clermont démontre la vitalité et la créativité de génération de cinéastes. Le programme composé pour MOVIMENTA propose de films qui pour la plupart sont des explorations filmiques d’un lieu, d’un territoire : une ville, une plage, une rue, un pont, un plongeoir… Toutes les formes et les genres se croisent, tous ces films expérimentent des techniques de réalisation différentes.
  • Le programme inclue aussi la diffusion du film Lauréat de la Compétition EXPÉRIENCE d’Un Festival, c’est trop court.
  • Possibilité de participer à un atelier d'expérimentation de la table Mash-up.
ESTATE de Ronny Trocker (Italie, Espagne, France, 2016, 7min26) Sur une plage méditerranéenne ensoleillée, le temps semble figé. Un homme noir, à bout de force, rampe péniblement pour quitter la plage. Autour de lui, les baigneurs habituels semblent ne pas le voir. Le film est librement inspiré d'une photographie prise en 2006 par Juan Medina à Gran Tarajal - Espagne. Ghost-Cell d'Antoine Delacharlery (France, 2015, 6min22) À la fois film scientifique, documentaire et balade onirique, Ghost Cell est une plongée en relief au cœur des entrailles d’un Paris organique vu comme une cellule au travers d’un microscope virtuel. Green-screen-gringo de Doute Dijkstra (Pays-Bas, 2016, 16 min) Grand Prix 2017 (section Labo) Derrière un fond vert, un étranger sillonne le Brésil, pays envoûtant mais tourmenté. Dans des rues qui servent de théâtre à la politique, à l'art et à l'amour, un gringo ne peut qu'être spectateur. Portrait en forme de patchwork d'un Brésil moderne vu par les yeux d'un visiteur. Hopptornet de Axel Danielson et Maximilien Van Aertryck (Suède, 16min15) Prix spécial du jury 2017 (section Labo) Par son minimalisme, "Hopptornet" – le plongeoir de 10 mètres – est un documentaire court objectif sur la peur et la peur vaincue. Play-boys de Vincent Lynen (Belgique, 2017, 7min22, animation) Prix Canal + (section Labo) Un film avec des machos, des meufs, des clebs, des flingues, des bagnoles et des mobs. Sybolic-Threats de Matthias Wermke, Lutz Henke, Mischt Leinkauf (Allemagne, 2015, 15 minutes) Inspiré par le débat houleux sur les deux drapeaux américains "blancs" qui sont apparus soudainement sur les tours emblématiques du pont de Brooklyn à New York, le film pose la question du genre de cadre que revêt la société à l'époque actuelle. Poésie ou menace ? Un acte d’abandon ou une œuvre d'art ? Qu'advient-il lorsque la liberté menacée rétablit l'art avec la possibilité du danger ? Qui ou quoi est en fait en une menace ? Un acte d’abandon ou une œuvre d'art ? Sommes-nous en sécurité dans la ville ? Qu’arrivera t-il ?
L'ECLAT, Villa Arson 20 avenue Stephen Liégeard 06100 Nice, France
Tel: +33 04 97 03 01 15